Victime de l'arnaque Acai /Colon Cleanse?

 

Source:http://www.francoischarron.com/fraude-par-le-regime-aux-baies-acai-comment-sen-sortir/-/TObTUUtUdv/menu/                             

                                Pour le Québec seulement

Bonne nouvelle! Vous n'aurez pas à vivre les péripéties et cauchemars d'internautes qui ont dû faire mille téléphones et courriels en anglais pour annuler les futures facturations de baies d'Açai.

Oubliez aussi d'appeler tout de suite Visa ou Mastercard.

(Webmaster de ce site dit):D'après mon expérience personnelle, j'annulerais quand même ma carte en premier lieu....C'EST VOTRE DROIT DE L'EXIGER vous en obtiendrez une nouvelle car vous prenez des risques inutiles en laissant ce réseau de compagnies malhonnêtes avoir vos # de cartes de crédit entre leurs mains!!

 
Nous avons parlé avec le représentant de l'Office de la Protection du Consommateur qui nous garantit que vous serez remboursé à 100% si vous suivez à la lettre LA recette pour vous sortir des griffes de ces arnaqueurs!

La loi vous protège!

Heureusement, il y a la loi sur les achats par Internet de l'Office de la Protection du Consommateur du Québec. Elle vous permet d'aller jusqu'à demander une rétro facturation à votre émetteur de carte de crédit. Par contre... avant de demander un remboursement, il est PRIMORDIAL de suivre à la lettre les indications qui suivent.

La loi est claire, le commerçant a l'obligation de vous fournir une description détaillée de son offre. Avouez que le site des baies d'Açai est moins que clair! Il devrait y avoir nom, adresse et numéro de téléphone du commerçant et on devrait y retrouver une description détaillée de l'offre, le total des sommes de l'achat, les frais connexes, etc.

Lire la loi complète sur le site de l'OPC

Parlant loi, la transaction a lieu là où est l'internaute qui achète! Ce sont donc les lois québécoises qui s'appliquent pour ce contrat, même si la compagnie est ailleurs au Canada, en Chine, en Afrique ou ailleurs dans le monde. Comme c'est la loi québécoise qui s'applique, vous pouvez leur parler en français! C'est à eux de vous comprendre!!! Jean-Jacques Préaux, relationniste de presse pour l'Office de la Protection du Consommateur est clair là-dessus. Vous pouvez leur parler en français. Le site pour vous vendre était en français, vous avez le droit d'être servi en français.

De toute évidence, vous vous êtes engagé à payer les frais de manutention de 5,95$ pour recevoir des échantillons gratuits! Et RIEN de plus!

 

 

Quoi faire pour être remboursé?

Écrire à la compagnie. Si vous avez l'adresse physique sur une facture ou un autre document, passez par la poste (et pourquoi pas en courrier recommandé - pensez à conserver votre preuve d'envoi). Sinon, utilisez le formulaire courriel «Contactez-nous» au bas de la page du site Web.

Dans votre message, oubliez les émotions et passez aux faits.

Donnez votre nom, adresse, numéro de téléphone et tout numéro de référence, dossier ou client que vous avez afin d'être clairement identifié. Ne redonnez pas votre numéro de carte de crédit par courriel, ce n'est pas sécuritaire.
Inspirez-vous du texte suivant pour rédiger votre lettre:

Je demande un remboursement complet de toutes sommes autres que le 5,95$ de frais de livraisons et l'annulation de votre contrat, car le produit a été vendu sous de fausses représentations.

La transaction ayant été effectuée au Québec, la loi sur la protection du consommateur s'applique et elle dit clairement que le commerçant est obligé de fournir une description détaillée de son offre.

À aucun endroit sur votre site il est clairement indiqué l'offre ailleurs que dans le texte légal des termes et conditions, qui en passant, a déjà la case d'acceptation cochée. De plus, même si on fait la lecture du texte des conditions, le montant qui sera facturé si nous n'annulons pas dans vos délais prévus est le seul chiffre du document qui est écrit en lettre. Façon de faire qui visiblement trompe l'œil et la vigilance du client.

Tel que le prévoie la loi du Québec, je vous demande donc le plein remboursement et l'annulation du contrat dans un délai de 15 jours suivant la réception de ce courrier.

Bien à vous,

(Signature)


Si vous envoyez le message via le site Internet, gardez une copie de ce dernier et notez la date et l'heure de l'envoi. Faites la même chose pour toutes les communications que vous recevrez de leur part ou d'autres que vous leur enverrez.

Si jamais ils vous répondent qu'ils ne comprennent pas le français, rappelez leur que la transaction a eu lieu au Québec et que ce sont les lois québécoises qui s'appliquent et que vous avez le droit d'être servi en français!

Devez-vous retourner le produit?

Si on vous demande de retourner le produit que vous avez reçu, vous n'avez pas à retourner la première livraison, car elle était «gratuite»! Par contre, si vous avez reçu une deuxième livraison pour laquelle vous avez été facturée, vous devez retourner le produit et réclamer à la compagnie les frais que cela vous occasionne!

Ceci s'applique à tout achat sur le Web. Logique... pour être remboursé, vous devez retourner le bien!

ATTENTION: il faut que le marchand soit fautif selon la loi sur la protection du consommateur. Vous ne pouvez pas vous faire cette démarche uniquement parce que vous ne voulez plus d'un truc acheté d'un commerçant honnête.

Quoi faire après 15 jours?

Qu'ils ne vous aient pas répondu, qu'ils aient refusé ou qu'ils tentent d'étirer la sauce en échangeant 1000 courriels sans vous rembourser, voici ce que vous pouvez et devez faire après un délai de 15 jours.

Vous devez faire une demande par écrit à l'émetteur de votre carte de crédit. Elle doit contenir les renseignements suivants:

  • le nom du titulaire de la carte de crédit;
  • le numéro de la carte ainsi que la date d'expiration;
  • le nom du commerçant;
  • la date de la transaction (la conclusion du contrat);
  • le montant débité au compte de la carte de crédit;
  • la description détaillée des biens ou services achetés;
  • le motif de l'annulation;
  • la date de l'annulation de l'achat et le mode de transmission de l'avis d'annulation.

L'émetteur de la carte de crédit doit vous transmettre un accusé de réception dans les 30 jours suivant la réception de la demande. Il doit créditer votre compte du montant de toutes les sommes dues, c'est-à-dire procéder à l'annulation des frais portés à votre compte de carte de crédit pour la transaction, ainsi que ceux de tout contrat accessoire, selon l'échéance la plus courte, soit:

  • au plus tard dans les 90 jours suivant la réception de la demande;
  • ou dans un délai représentant deux périodes d'états de compte transmis par l'émetteur de la carte de crédit.

Important... OPC en copie

La lettre que vous envoyez à votre émetteur de carte devrait être faite en deux copies et envoyée également à l'Office de la Protection du Consommateur. Indiquez alors dans la lettre que celle-ci est envoyée en Copie conforme à l'Office de la Protection du Consommateur en bas de la page. N'envoyez pas une lettre différente à l'OPC, une copie suffit.

D'ailleurs, l'OPC vous propose un service d'assistance téléphonique personnalisé offert sans interruption du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30.

Numéros de téléphone de l'Office:

  • Montréal: 514 253-6556
  • Québec: 418 643-1484
  • Trois-Rivières: 819 371-6400
  • Saguenay: 418 695-8427
  • Gatineau: 819 772-3016
  • Sherbrooke: 819 820-3694
  • Saint-Jérôme: 450 569-7585
  • Ailleurs au Québec: 1 888 OPC-ALLO (1 888 672-2556)

Avisez vos amis!

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

                  

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. annuaire

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×